Le bon vin va de pair avec la bonne cuisine. En fait, ils se marient si bien qu’il est parfois difficile d’imaginer que l’on puisse en avoir un sans l’autre. Voici quelques conseils utiles sur comment associer les aliments et au vin.

1. VIN ET FROMAGE

La première règle de base est de chercher un vin d’intensité égale à celle du fromage. Les vins intenses avec un taux d’alcool plus élevé ont tendance à être parfaits avec des fromages intenses et vice versa. Cela dit, il faut toujours associer un vin rouge vif à une tranche de fromage affiné. Un bel exemple de ce type de vin serait un mariage de Cabernet Sauvignon et de Parmesan. La clé, dans ce cas, est de contrebalancer la graisse du fromage par les tanins du vin.

 

Une autre astuce consiste à associer des vins mousseux à des fromages crémeux et collants, car ils ont tendance à dissoudre le fromage et à éliminer le collant.

2. LE VIN ET LES ÉPICES

Le vin et les épices doivent être assortis selon le principe de l’harmonie. L’essentiel est d’associer l’arôme de l’épice dominante à un vin qui possède ce même arôme. Par exemple, un basilic doux très aromatique se marie parfaitement avec un Muscat ou un Riesling. L’estragon, en revanche, peut faire des merveilles avec le Chardonnay, car il a un goût plus terreux.

Le chardonnay se marie également bien avec l’échalote et le curcuma. Quant au Riesling, en plus d’être un excellent compagnon pour le basilic, il se marie très bien avec différentes épices, dont le gingembre, le piment d’Alep, le raifort, le cumin, la sauge, le fenugrec et le piment de la Jamaïque. Un autre choix intéressant pour l’association avec des épices est le Traminer. Il se marie particulièrement bien avec le fenugrec, la cardamome noire et le carvi.